19 novembre 2012

SLM 1/3 : Rencontres

Louis-Philippe Hébert, mon éditeur, et moi-même
Le Salon du livre de Montréal est terminé!
J'y ai passé beaucoup d'heures ces derniers jours, un peu en séance de dédicaces pour mon livre «Visite la nuit», mais plus encore à rencontrer des auteurs, assister à des activités et me plonger dans l'ambiance fébrile d'une grande fête du livre.

J'ai tant de choses à raconter qu'il y aura trois messages à propos de cette première expérience au SLM. Aujourd'hui, il s'agit de mes rencontres.

Rencontrer les lecteurs 

Avant le Salon du livre, j'avais tenté de me préparer psychologiquement en lisant ce que des auteurs disent de leur première expérience des séances de signatures. La plupart estiment que c'est une leçon d'humilité. Il est certain que les longues files d'attente pour obtenir la dédicace de Denise Bombardier, Rafaële Germain ou Dany Laferrière, par exemple, sont impressionnantes. Mais j'ai été agréablement surprise par le passage continuel des visiteurs devant le stand de la Grenouillère qui se trouvait fort bien situé, juste à côté de la caisse du stand Dimedia.

Grâce à ce positionnement stratégique, beaucoup de monde circulait devant moi et plusieurs visiteurs ont eu l’œil attiré par mon livre (la photo, le titre, les deux?). Quelques uns m'ont dit qu'ils trouvaient la photo de couverture belle, ou intrigante; une personne l'a trouvée suggestive, et une autre, qu'elle faisait peur!

Certains se sont donc arrêtés pour s'informer sur mon livre, mais également pour obtenir une dédicace. J'ai notamment beaucoup apprécié parler de mon livre ou de littérature avec André, Holly, un autre André, Denis, Elvira, Angèle, une jeune femme belge récemment immigrée au Québec, deux professeures d'université, Raphaëlle, Louis, Yannick, Jacline, Sylvie, Gilles, Corinne, Suzanne, Alicia, Véronique, Marie-Ève, Gauthier, Raphaëlle, Marion et Béatrice. Merci à vous tous!

Rencontrer les auteurs

En dehors de mes séances de signatures, j'ai eu le plaisir de discuter avec Hélène Dorion (Cœurs, comme livres d'amour, Hexagone), Véronique Papineau (Les bonnes personnes, Boréal), Judy Quinn (Hunter, Hexagone, Prix Robert-Cliche 2012), Marie Hélène Poitras (Griffintown, Alto), Jean-Marc Beausoleil (M. Électrique, Tryptique), ainsi que mes collègues auteurs aux Éditions de la Grenouillère, Karine Rosso (Histoires sans Dieu) et Alain Brochu (Les insectes sont maîtres), avec qui j'ai participé à une émission radio le samedi 17 (j'en parlerai prochainement). Sans oublier les auteurs ou les éditeurs des stands voisins!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire