14 novembre 2012

Univers croisés

Le Salon du livre de Montréal a lieu du 14 au 19 novembre. J'irai rencontrer des lecteurs et des auteurs;  je serai également en séance de dédicaces vendredi, samedi et dimanche, de 15h à 17h. Quel contraste avec les heures solitaires dans mon bureau, pour écrire, réécrire, encore et encore!

Lorsque j'écris, je raconte des histoires dont je connais forcément tous les ressorts, les faits saillants autant que les failles. J'ai visité les lieux habités par des personnages dont je connais les pensées et les motivations secrètes; nous sommes très intimes, eux et moi, voyez-vous.

Mais, soudainement, lors de la publication de mon livre, cette proximité viscérale et cette impression d'habiter un monde secret se sont évanouies. Car chaque lecteur éprouve le même degré d'intimité avec mon histoire, puisqu'il la recrée dans son imaginaire en la lisant. En tant qu'auteure, c'est le moment de lâcher prise. Partager mon univers.

J'ai eu le vertige, au-dessous de moi, le vide. Mon livre ne m'appartenait plus et je ne savais pas encore ce qu'il allait devenir, comment il allait être reçu. Puis les premiers lecteurs ont commencé à me communiquer leurs impressions, un pont se construit, mes histoires cheminent dans leur esprit, nos univers se croisent. C'est le moment que j'attendais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire