22 juin 2013

De la nouvelle au recueil (2)

J'ai eu, lors de la rédaction de mon recueil, un certain plaisir à explorer diverses formes littéraires, mais aussi des voix narratives, des époques ou des lieux différents, qui en fait s'imposaient lorsque j'écrivais mes histoires. L'intention n'était pas au départ d'écrire un recueil varié, mais mon écriture s'est orientée naturellement vers différents styles en fonction de ce que je racontais. 

C'est ainsi qu'en plus des 15 nouvelles de format «classique», on trouve dans Visite la nuit une scène de théâtre, une lettre, un échange de courriels, ainsi qu'une nouvelle comportant un calligramme et quatre poèmes en exergue d'une autre nouvelle. Les récits sont situés au Québec (la majorité) mais aussi en Ontario et en France. On peut entendre des voix féminines, masculines, jeunes ou moins jeunes. Les histoires se passent de nos jours, mais les deux dernières font des bonds dans le temps. 

J'aime les techniques mixtes en art visuel, les courtepointes, les collages, l'architecture ou les sculptures qui juxtaposent des éléments divers dont l'assemblage produit un «tout» plus puissant que chaque élément séparé. Mon livre reflète-t-il mon goût pour le mélange des genres? En tout cas, je trouve qu'écrire un recueil de nouvelles peut s'apparenter à la création d'une courtepointe...


Par Anna, Creative Commons Licence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire