1 février 2014

Une bourse du CALQ pour mon projet de roman

Photo CDM: Élaine Nicol
Revoir les priorités 
J'ai commencé ce blogue en novembre 2012 après la sortie de mon recueil de nouvelles. Je ressentais le besoin de réfléchir à cette première expérience d'écriture. J'avais envie d'écrire autre chose que de la fiction en attendant de m'atteler à un nouveau projet de livre. Je me suis prise au jeu et j'ai eu beaucoup de plaisir à parler ici des sujets littéraires qui m'intéressaient.

Écrire un blogue est passionnant mais aussi très prenant. Pour moi, cela représentait environ une journée par semaine lorsque je publiais tous les samedis. Mais j'ai aimé cette contrainte. Cependant, en décembre 2013, j'ai réalisé que si je voulais vraiment travailler sur mon prochain livre, je devais revoir la répartition de mes projets d'écriture... Alors j'ai réduit le rythme des parutions à une par mois. J'hésitais encore, mais je me doutais qu'il faudrait revoir mes priorités un jour: choisir entre continuer d'écrire sur ce blogue ou écrire le roman que j'ai en tête.

Bourse de la Relève du CALQ
Le coup de pouce est venu en janvier: j'ai obtenu une bourse de la Relève du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour mon projet de roman! C'est très motivant de voir mon travail d'écriture reconnu et encouragé ainsi. Et j'ai maintenant un engagement à honorer: fournir un manuscrit en février 2016. La priorité des priorités est donc redevenue mon roman (quand je vous disais que j'aimais écrire avec des contraintes...).

Mon blogue mis sur pause
Ce blogue est donc mis sur pause. Je le reprendrai en 2016... Je continuerai à parler ponctuellement des événements spéciaux comme les salons du livre sur ma page Facebook.

Un très grand merci à tous ceux qui m'ont suivie sur ce blogue!  
  
P.S. Dans mon message précédent, je vous parlais du livre «Le passager», de Jean-Christophe Grangé. Vous pouvez la lire ma critique parue sur le site de Bible urbaine le 28 janvier: «Le passager de Jean-Christophe Grangé: un thriller efficace, mais un peu invraisemblable»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire